Transformer un lustre ancien pour le mettre dans le jardin

Par Blog Laurie Lumière

La question de Caroline sur son lustre ancien

Bonjour Laurie,
J’ai un ancien lustre énorme en bronze à 6 branches : tout se démonte par un axe filet et j’ai pu inversé les branches afin que chaque ampoule soit orientée vers le bas. Les fils électriques gainés en tissus sont reliés par un domino caché dans le cœur du lustre qui s’ouvre en deux parties. Ensuite ils passent dans chaque branche pour arriver à la douille en bois.
J’aimerais pouvoir le brancher à une prise extérieure pour le suspendre dans mon arbre et y fixer un radar de mouvement ainsi que l’allumer en fixe. J’ai conscience qu’il faut le rendre étanche (…) Je pense le peindre ou le résiner et surement étanchéifier avec du silicone (si cela est possible).
Mes questions:
– Quels sont les matériaux électriques à mettre. Les câbles doivent-ils comporter le fil terre?
– Dans ce cas, existe-t-il des câbles 3 fils « FINS » comme pour un éclairage de lampe intérieur (pour qu’ils puissent passer dans les branches)?
– Comment dois-je procéder pour l’idée du radar et d’un éclairage fixe?
J’ai vu qu’il fallait un indice IP de minimum 44 en classe I pour l’étanchéité

La réponse du coach Laurie Lumière : attention aux normes rigoureuses de l’éclairage de jardin

Bonjour Caroline,
Il me paraît bien difficile de rendre étanche un lustre ancien qui n’est pas prévu pour l’extérieur. En effet, l’installation doit respecter les prescriptions de la norme NF C 15-100 car les agressions climatiques obligent une installation capable de résister aux sollicitations extérieures permanentes.
Parmi ces normes, retenez que l’indice de niveau de sécurité minimum pour les luminaires de jardin est IP 24 (Indice de protection) et IK 07 (Résistance aux chocs), ce qui convient par exemple pour une applique extérieure. Mais, la plupart des luminaires de jardin seront classés IP 44, voire IP 54. Je ne pense pas que vous puissiez rendre un tel lustre étanche, il y aura toujours des risques d’infiltration car les mastics comme les silicones vieillissent dans le temps et peuvent finir par se décoller.

Autre règle : les appareils d’éclairage extérieur de classe I doivent obligatoirement être raccordés à une prise de terre. Le circuit électrique lui-même doit répondre à des normes d’installation spécifiques. Comme placer un disjoncteur différentiel au tableau général puis équiper l’installation par un ou plusieurs disjoncteurs avec fusibles adaptés. Si toutefois vous souhaitez vraiment installer votre lustre dans le jardin, rapprochez-vous d’un électricien pour voir si vous pouvez respecter les normes d’une installation totalement sécurisée.

Publié le