Les solutions pour un éclairage réussi sans plafonnier

Votre plafond est dénué de sortie de fils et vous ne pouvez pas y installer de plafonnier ? Pas de panique, ce n’est pas un problème incontournable ! Des astuces, mais aussi des alternatives s’offrent à vous pour un éclairage réussi. Le point sur 3 solutions efficaces.
Par La Rédac'
un écalirage réussi sans plafonnier

1- On simule l’éclairage zénithal

Plus que d’autres, certaines pièces réclament un plafonnier ou une suspension. Pour le côté déco mais aussi pour le côté pratique de l’éclairage zénithal. C’est particulièrement vrai pour l’espace salle à manger. Pour simuler l’éclairage direct – généralement le rôle d’un éclairage au plafond – il est nécessaire de choisir des luminaires avec une belle envergure, pour éclairer à distance des murs. C’est le cas des lampadaires de type arc, souvent ajustables en hauteur, et dont le pied déporté permet d’être placé à une belle distance du diffuseur lumineux. A noter que de plus en plus d’appliques sont également capables de cette prouesse. Il s’agit de modèles à bras, soit dépliables soit télescopiques et ce jusqu’à plus de 2 mètres! Ultra déco, avec une allure souvent vintage, ce type de luminaires remplace aisément une suspension en délivrant le même type d’éclairage.

2- On triche

Vous rêvez d’un beau lustre ou d’une superbe suspension ? Rassurez-vous, il est tout de même possible d’installer un éclairage au plafond, même sans sortie de fils. Seule contrainte : le câble d’alimentation. Deux options :

  • il faudra soit le camoufler à l’intérieur de baguettes à peindre dans la même teinte que le plafond.
  • soit l’assumer et le laisser apparent jusqu’à l’alimentation (en général une prise ou la sortie de fils de l’applique existante). Dans ce cas, il est impératif de le traiter comme un élément de déco à part entière. Bonne nouvelle, ce principe est top tendance surtout dans les appartements haussmanniens pour ne pas abîmer les moulures avec de vilaines tranchées. Fils de couleurs, en lin ou même à motifs, vous aurez l’embarras du choix pour trouver un câble d’alimentation esthétique.

3- On fait sans !

Dans un salon, on peut parfaitement se passer d’un plafonnier. Lampes, lampadaires, appliques suffisent à éclairer un salon. Pour un rendu cosy, une bonne répartition lumineuse et un éclairage au top, la règle est de multiplier les points lumineux.

  • Choisissez vos luminaires avec soin selon vos besoins en éclairage afin de moduler l’intensité lumineuse selon les moments de la journée et les activités.
  • Repérez les zones essentielles pour un éclairage de confort : à proximité du canapé, d’un coin travail etc.
  • Idéalement, prévoyez quelques luminaires munis de variateurs, un vrai « plus » pour le confort car nous n’avons pas tous la même sensibilité en matière de rendu lumineux.
  • Jouez avec éclairage direct et indirect mais aussi décoratif. N’oubliez pas la fonction décorative du luminaire, il est devenu un accessoire incontournable d’une décoration.

En somme, un éclairage réussi, c’est sans nul doute l’alliance d’un luminaire décoratif couplé à un rendu lumineux compatible avec l’éclairage nécessaire.

LE BON SHOPPING

applique toloméoApplique Toloméo – Laurie Lumière – 249€ Lampadaire Arc rougeLampadaire Arc – Achat Design – 280€ Suspension daturaSuspension Datura – Keria – 49€

lampadaire laragne

Lampadaire Laragne – Keria – 259€

suspension filaire Melia

Suspension Melia – Achat Design – 89€

lamapdaire arcane blanc

Lampadaire – Laurie Lumière – 725€

 

Publié le