Rencontre avec Léa Dominguez, artiste et photographe globe-trotter !

Par Blog Laurie Lumière
©lea-dominguez-photographe

Jeune photographe, Léa Dominguez exerce ses talents dans plusieurs domaines, mode, déco, macro photo. Mais depuis quelques années son goût pour le reportage urbain, culturel, les voyages imprègnent fortement son travail. Rencontre avec une artiste  voyageuse.

©lea-dominguez-photographe

Comment abordez-vous les lieux que vous allez photographier ?

Léa Dominguez : J’ai besoin de déambuler pendant plusieurs heures pour sentir un endroit avant de sortir mon appareil photo. Je préfère d’ailleurs  la lumière d’une fin de journée qui apporte profondeur et perspective à un paysage photographié. Avec une lumière naturelle trop forte, tout se retrouve au premier plan. J’aime les photos empreintes d’une certaine nostalgie.

Quel type d’éclairage privilégiez-vous ?

LD : Pour des photos de décors, maisons, hôtels, je respecte au maximum la lumière naturelle. J’essaie de ne pas dénaturer les couleurs présentes. Je règle manuellement mon appareil et je travaille beaucoup avec un pied, garant de la stabilité. J’aime bien les contrastes, différencier les couleurs…

Chez vous quel éclairage privilégiez-vous ?

LD : J’habite un petit appartement  en rez-de-chaussée assez sombre – je privilégie les ambiances tamisées et chaleureuses. J’ai par exemple quelques lampions ou guirlandes provenant de l’étranger, et quand j’ai vraiment besoin d’une lumière plus forte j’utilise un variateur et un plafonnier, très rarement allumé !  Je mixe le style bohème avec des pièces chinées et quelques meubles plus basiques. Je considère les luminaires comme des objets décoratifs à part entière en plus de leur fonctionnalité. La lumière est vraiment très importante, je vois parfois des endroits splendides avec un éclairage raté car trop puissant ou au contraire des intérieurs plus simples sublimés grâce à un éclairage maîtrisé et bien pensé.

Quelle est votre actualité en ce moment ?

LD : Je participe en ce moment au 1er Mont Blanc Photo Festival du 16 juillet au 16 août 2011, un très beau projet intercommunal qui réunit cinq communes du Pays du Mont Blanc. Des expositions éphémères de 12 artistes ont pour ambition de montrer un autre visage de la montagne sous un jour artistique avec un véritable esthétisme, loin du classique cliché de carte postale. J’y expose des photos de paysages argentins. Je prépare également mon futur grand voyage qui aura lieu au Tibet.

©Lea Dominguez

Publié le