Récupérer de la lumière dans une pièce aveugle

Par Blog Laurie Lumière
verriere-interieure-prete-a-poser

Votre pièce est aveugle, – sans fenêtres- et vous souhaitez récupérer de la lumière naturelle ? Cela n’est pas impossible. De nombreuses solutions existent nécessitant des travaux plus ou moins importants avec à chaque fois un vrai « plus » à la clé : bénéficier de la lumière du jour.

verriere-interieure-prete-a-poser

Faites entrer la lumière par le toit ou le plafond

Si vous êtes sous combles, la solution la plus efficace est d’installer des fenêtres de toit fixes ou ouvrantes. Il existe également des puits et de lumière qui laissent circuler la lumière naturelle pour la conduire depuis le toit jusqu’au plafond de la pièce aveugle avec le bénéfice d’une lumière zénithale et généreuse. Attention, ces travaux sont soumis à des autorisations préalables en Mairie et à moins d’être un très bon bricoleur, ils exigeront aussi de faire appel à des professionnels.

Faire entrer la lumière en second jour

Cette solution consiste à éclairer un local à travers un autre qui lui est en contact direct avec une ouverture sur l’extérieur. C’est l’une des solutions les plus simples et elle peut se réaliser de très nombreuses manières. De la plus basique comme remplacer une porte pleine par une porte vitrée ou semi vitrée à la plus complexe comme créer une ouverture vitrée en cassant partiellement une cloison non porteuse entre la pièce aveugle et la pièce adjacente. Les châssis, pavés de verre ou œil de bœuf apporteront de la lumière dans la pièce aveugle. Ces solutions apporteront en plus beaucoup d’originalité à votre espace.
L’astuce Laurie : placez un miroir sur le pan de mur recevant la lumière naturelle pour accentuer la luminosité dans la pièce.
Enfin, pour une pièce aveugle en sous-sol, vous pouvez remplacer une partie de votre plancher par une plaque de verre spécifique. Cela implique des travaux importants mais apporte un vrai « plus » en terme de qualité de vie.

Des solutions innovantes

La jeune société Echy a mis au point une offre d’éclairage hybride : la lumière naturelle est captée à l’extérieur des bâtiments et amenée à l’intérieur grâce à des fibres optiques. Lorsque l’éclairage naturel devient insuffisant et trop faible, il est alors complété par l’éclairage électrique. Cette innovation pourrait même permettre à terme de faire oublier la notion de second jour.

Publié le