Quels luminaires choisir pour éclairer des plantes d’intérieur ?

Par BlogLaurieConseil

Pour éviter que vos plantes d’intérieur ne s’étiolent, elles ont besoin d’un éclairage artificiel adapté. Plusieurs éléments doivent être pris en compte : l’intensité de la lumière, sa qualité (son spectre) et la période d’exposition de votre plante. Une plante verte a généralement besoin de 12 à 14 heures de lumière par jour (de 14 à 16h pour les plantes floirifères).
Pour les éclairer, choisissez un éclairage direct par exemple une lampe articulée comme une lampe de bureau pour éclairer 3 ou 4 plantes posées sur une console.
Côté ampoules, évitez les ampoules incandescentes : elles dégagent trop de chaleur et risqueraient de brûler vos plantes. Les lampes à sodium et les tubes fluorescents et sont adaptés et peuvent être placés à 30 ou 40 cm de votre plante. Attention également au spectre lumineux de l’ampoule pour ne pas altérer la photosynthèse. Les ampoules dites plein spectre reproduisent un éclairage d’une qualité proche de la lumière du soleil. Vous pouvez par exemple placer un lampadaire muni de ce type d’ampoule à coté de votre plante pour favoriser sa croissance et son bien être.
Pour un éclairage plus décoratif, vous pouvez ajouter quelques spots pour mettre en valeur le feuillage.
Le conseil Laurie : en cas d’absence prolongée, pensez à installer un minuteur qui déclenchera l’éclairage artificiel nécessaire à vos plantes.

Publié le