Luminaires : Quel indice de protection choisir pour la salle de bains ?

Par Blog Laurie Lumière

L’éclairage dans la salle de bains a pour mot d’ordre la sécurité.  C’est une pièce à risque soumise à des contraintes et à des normes électriques obligatoires pour garantir votre sécurité.

– La salle de bains est divisée en 4 volumes, de 0 à 3, chacun respectant des normes IP différentes.  Dans chacun de ces volumes, vous devez respecter la norme et utiliser un luminaire ayant un indice de protection et une classe d’isolation adaptés. Par exemple, un IP23 permet notamment l’utilisation dans la zone 2 et 3 de la salle de bains.

– Le volume 2 est situé autour de la baignoire ou du receveur de douche sur une distance de 60 cm et jusqu’à 2,25 m de hauteur. Dans ce volume, peuvent être installés des luminaires de classe II + IP 23, alimentés en Très Basse Tension de Sécurité (TBTS), inférieure à 12 volts.

– Le volume 3 c’est le volume restant de la salle de bain. Y sont acceptés les luminaires de classe I, II ou III + IP 21.

– Vous voulez installer des spots dans votre baignoire ? Seuls sont acceptés les luminaires de classe III + IP 27, alimentés en Très Basse Tension de Sécurité (TBTS) c’est-à-dire inférieure à 12 volts (à condition de mettre le transformateur en volume 3).

Publié le