Les tables basses années 50 : toujours aussi fan

Les petites tables basses fifties aux pieds fuselés ont toujours autant le vent en poupe. Le secret de leur succès ? L’élégance, la légèreté, la simplicité. Mais surtout, une capacité d’adaptation à tous les intérieurs inégalée.
Par La Rédac'
canape-blanc-Tousalon-Ravenna

L’esthétique fifties en lignes fines

Le mobilier de style années 50 se caractérise par des meubles légers, aux lignes fuselées et aux pieds fins, en bois ou en métal noir, parfois rehaussés de couleurs vives ou pastel. Le style bien marqué de ces meubles donne immédiatement de la personnalité à un intérieur un peu classique. Buffets hauts, enfilades et les fameuses tables basses aux formes organique et arrondies, gigognes ou non, véhiculent un esprit vintage immédiatement identifiable.

Mad Men dans le salon pour fantasmer…

Populaire depuis plusieurs années maintenant, le design des années 50 est plus une tendance de fond qu’une mode. Pourquoi ? Parce qu’il est avant tout fonctionnel et parce qu’il correspond bien à nos modes de vie d’aujourd’hui. Autre raison de son succès ? Sans exubérance ni bling-bling, le style fifties arbore une simplicité de bon ton avec ses matériaux nobles et ses inspirations végétales. Sensuel surtout, il évoque un univers rétro glamour où l’on portait costume ou tailleur au quotidien et où l’on roulait en Cadillac couleur dragée ! En bref, une esthétique léchée à la Mad Men qui nous fait fantasmer…

La table basse, petite robe noire du mobilier années 50

Si l’on devait choisir une seule pièce de mobilier, c’est sans aucun doute sur une petite table basse que se porterait notre choix. Les tables basses années 50 sont souvent déclinées pour permettre des compositions inventives en termes de dimensions, de hauteurs et de formes. Avec leurs revêtements laqués pastel ou en bois naturel, ces tables s’accordent parfaitement à un style contemporain, dans un mix and match de styles plutôt qu’en total look. Leur piètement est volontiers tripode et les pieds fins sont dits « compas ».

Petites tables, mais multiples

Mieux qu’une table unique, les tables gigognes. On les dispose l’une à côté de l’autre en les faisant se chevaucher, ou bien on les répartit au gré de nos besoins dans la pièce : devant et de chaque côté du canapé, par exemple, lorsqu’on reçoit. Les enfants aussi adorent leur forme simple et arrondie, et se les accaparent volontiers pour dessiner ou même y prendre leur goûter. On peut les dépareiller, tant qu’elles arborent une forme organique.

Fonctionnalité, fiabilité, simplicité, joie, audace, plaisir quotidien, c’est tout cela une petite table basse de style fifties, à travers ses formes simples et graphiques et l’usage de la couleur !

Tables basses : Repères du design scandinave

Les tables basses années 50 sont directement issues du design scandinave.
– C’est le mobilier scandinave du milieu du XXème siècle qui a révolutionné l’histoire du design moderne pour en devenir la référence inégalée.
– Le mobilier s’inspire de formes naturelles comme les rives courbes d’un lac, les fragments végétaux ou les écorces d’arbres, et montre une forte relation à la nature.
– Un mouvement qui a réussi la synthèse de la forme et de la fonction, de l’utile et du beau, pour rendre le quotidien plus esthétique et à prix raisonnable grâce à la fabrication en série.
– Quelques designers, emblématiques : Ray et Charles Eames, Arne Jacobsen, Jean Prouvé, Georges Nelson, Hans J. Wegner, Finn Juhl, Verner Panton Bruno Mathsson, Poul Jenningsen…

LE BON SHOPPING

table-basse-diva-noire

Table basse – Laurie Lumière – 120€

table-basse-tina-gris

Table basse plateau – Laurie Lumière – 59€

table-basse-ziva-beton

Table basse béton – Laurie Lumière – 259€

Keria - table-verre-kenneth

Table en verre – Keria – 249€

Hoco Hoco - table-basse-metal-et-acacia

Table en acacia – Hoco Hoco – 119€

bout-de-canape-milea-noyer

Table basse en noyer – Laurie Lumière – 235€

 

 

Publié le