Les erreurs à éviter dans l’éclairage de la chambre à coucher

Par Blog Laurie Lumière
applique-club-chambre-grossmann

Votre chambre est-elle bien éclairée ? On pense souvent à tort que deux lampes de chevet suffiront à éclairer cette pièce. Faux ! L’éclairage de la chambre à coucher doit être multiple. Le point sur 8 erreurs fréquentes et leurs solutions !

applique-club-chambre-grossmannErreur n°1 : Sous-éclairer

Vous pensez que l’éclairage de la chambre doit être cosy ? C’est vrai. Mais cela ne signifie pas d’éclairer la pièce entière avec deux petites lampes. Ajoutez un éclairage général ou d’autres sources lumineuses pour obtenir une puissance d’éclairage suffisante.

Erreur n°2 : Un éclairage éblouissant

Votre éclairage est distillé par une barre de spots au plafond ? Mauvaise idée. D’une façon générale, si vous avez une sortie de fil au plafond, optez pour des luminaires avec une ampoule cachée pour éviter d’être ébloui lorsque vous êtes allongé.

Erreur n°3 : Sur-éclairer

L’ambiance lumineuse d’une chambre à coucher doit rester douce sans être trop feutrée. Evitez les éclairages agressifs, préférez des suspensions à l’éclairage diffus et doux comme la suspension Cumulus de Céline Wright.

Erreur n°4 : Des lampes de chevet trop basses

La hauteur des lampes de chevets doit être adaptée à la hauteur du lit et de la table de chevet ! Si votre lampe de chevet fait office de lampe de lecture, l’abat-jour doit être à la hauteur de vos yeux, entre 95 et 105 cm du sol environ.

Erreur n°5 : Des abat-jour inadaptés

Evitez les abat-jour opaques, surtout si vous n’avez pas de liseuses en complément de vos lampes de chevet. Optez pour des formes tambour ou cylindriques pour une bonne dispersion lumineuse.

Erreur n°6: Une mauvaise température d’ampoules

Evitez les ampoules ayant un éclairage trop blanc ou trop froid, au dessus de 4000 kelvins, pour l’éclairage général de votre chambre. Le risque ? Créer une  ambiance glaciale ! A l’inverse, pour les lampes de lecture, choisissez un éclairage plutôt blanc léger pour un meilleur confort de lecture.

Erreur n°7 : Zapper l’éclairage fonctionnel

Trouver ses vêtements, lire correctement… De nombreuses activités nécessitent un éclairage fonctionnel et ciblé dans la chambre à coucher. Pensez donc à adapter vos éclairages à vos besoins : type de lampes et orientation de la lumière pour gagner en confort.

Erreur n°8 : Faire l’impasse sur l’éclairage d’ambiance

Ne vous contentez pas d’un plafonnier, multipliez les éclairages ! Posez une lampe sur une commode, une applique murale au-dessus d’une console, une guirlande lumineuse autour d’un miroir… Ces éclairages complémentaires enrichiront l’ambiance lumineuse.

©Grossmann

Consultez aussi :

> Les erreurs à éviter dans l’éclairage du salon
> Les erreurs à éviter dans l’éclairage de la chambre d’enfants

Publié le