Les draps en lin lavé de Julie

A 33 ans et une fille de 2 ans, la responsable marketing et communication du Groupe Keria travaille beaucoup sans lâcher sa vie de famille. Un rythme soutenu que la « working mum » ne pourrait pas tenir sans des nuits réparatrices. Son rituel sommeil : se blottir dans des draps en lin lavé.
Par Les lumineuses
JDB-DEF

 

Bien dormir, c’est important pour vous ?

C’est même primordial ! En plus de mes huit heures de sommeil quotidien, je sieste le samedi, le dimanche et le mercredi. Je ne suis ni du matin, ni du soir. A 22h30, je me glisse sous mes draps avec un livre et je ne me lève pas avant 7h. Ce rythme me permet de garder la forme.

Est-ce dire qu’assurer un poste à responsabilités et mener de front une carrière de maman est un défi olympique ?

Olympique, peut-être pas !  Mais ce n’est pas tous les jours faciles de se hisser au top partout. Je suis parfois tiraillée : je m’investis à 100% dans mon travail ; pour autant, je ne veux pas passer à côté de ma fille. Je souhaite la voir grandir.

Comment êtes-vous organisée au quotidien pour être de tous les fronts ?

J’ai une direction hiérarchique compréhensive et humaine. A la fin de mon congé maternité, on m’a accordé un temps partiel de 80%. Je ne travaille pas le mercredi. Les autres jours de la semaine, une nounou me supplée à la maison. J’ai aussi la chance d’avoir un compagnon disponible, tout comme mes parents et mes beaux-parents.

Vous accordez une vraie place au sommeil, comment est votre lit ?

Pas assez large ! J’ai un matelas de dimensions 140, mais je rêve d’un 160 voire d’un 180. C’est en projet. En attendant, j’ai investi dans une bonne literie, de bons oreillers et je soigne mon linge de nuit.  Les draps en lin lavé sont incroyablement confortables.

C’est-à-dire ?

La texture du lin lavé est exceptionnelle. D’abord, elle est naturelle et très douce. Puis, je suis particulièrement fan de son rendu froissé. Les draps en lin lavé ne nécessitent pas d’être repassés, ils sont déco plissés. Quand j’ai rencontré mon compagnon, il avait l’habitude de faire le lit chaque matin. Nous avons  vite changé ce rituel. Le lit est un lieu de vie. Un lit tiré à quatre épingles avec des draps sans pli est rigide. Une couette en vrac enveloppée dans une housse en lin lavé sublime ce côté vivant.

Quelle est votre it griffe en linge de maison ?

Lissoy. J’aime beaucoup leur gamme de housses et de taies en lin lavé.

draps en lin Julie

Côté motifs et coloris, suivez-vous les tendances déco ?

Oui et non. J’aime le blanc immaculé, intemporel dans une chambre. Cependant, les draps aux couleurs foncées ont mes préférences. Je craque notamment pour le gris perle et le bleu nuit. Quant aux motifs, je suis fidèle aux monochromes.

Votre petit secret déco pour un lit accueillant et douillet ?

Beaucoup de coussins. Cela n’a rien d’exceptionnel, mais un lit abondant de cousins superposés en mille-feuilles donne l’impression d’être moelleux.

Un lieu rêvé pour paresser ?

Mon lit, naturellement.

 

Julie serre dans ses bras une taie d’oreiller de la marque Lissoy en lin tissé et teinté bicolor, disponible sur Monteleone Le Linge. Prix indicatif : 40 euros.

 

Publié le