Les ampoules halogènes sont elles dangereuses ?

Par Blog Laurie Lumière

Constituées tungstène protégé par un gaz halogène, les ampoules halogènes fonctionnent comme les lampes à incandescence.

– Mais on injecte à l’intérieur un gaz diatomique de la famille des halogènes qui améliorent les performances de l’ampoule.
– Cette dernière est bien souvent réalisée dans un matériau ultra-résistant comme le quartz ou la silice.
– Ces matériaux sont difficiles à recycler, le gaz halogène étant considéré comme toxique et polluant.
– L’échauffement de l’ampoule halogène représente un danger domestique important. Un simple contact peut provoquer de graves brûlures.
– Une succession de réactions chimiques entre les matières alcalines de la peau et les carbones produits par son échauffement sur le verre entraîne quelquefois une brusque et dangereuse rupture de l’ampoule.
– Les ampoules halogènes produisent des températures très élevées et en conséquence un grand nombre de rayons ultraviolets nocifs pour l’homme. Or, les ampoules à quartz ne peuvent les absorber. C’est pourquoi elles doivent être protégées par un paravent de verre ou de plastique transparent.

Publié le