Le fauteuil de Marie

Pionnière au sein du Groupe Keria, depuis 22 ans Marie s’investit professionnellement avec la même niaque. D’abord opératrice de saisie, puis rattachée au service commercial, elle occupe aujourd’hui le poste d’assistante de direction. Au-delà, Marie est une grande lectrice. C’est lové dans un fauteuil particulièrement moelleux, loin du tumulte des bureaux, qu’elle laisse choir son imagination.
Par Les lumineuses
Marie Keria

Pourquoi un fauteuil ?

J’adore la lecture et il n’y a rien de mieux qu’un fauteuil confortable pour lire un bon bouquin. Je passe beaucoup de temps dans mon fauteuil. Quand je suis plongée dans un roman, je me consacre à 100% à cette activité. Plus rien ne compte !

Quel est le fauteuil idéal pour vous ?

Le premier critère, il doit être spacieux et confortable, on doit y être à l’aise. Ensuite, je suis attentive aux tissus. J’évite le cuir brut, trop rêche et trop froid au contact. Mon fauteuil idéal serait en cuir vieilli, avec des accoudoirs. Indispensables ! Quand on lit, on bouge, on change de postures, pris par la tension dramatique ou pour soulager le dos. Les accoudoirs permettent de varier l’assise. Cela dit, rien ne remplace un transat.

Que pensez-vous du style scandinave qui propose un mobilier plutôt rigide et rectiligne ?

Personnellement, je trouve cette tendance peu adaptée au salon. Le style scandinave est très esthétique, très épuré. C’est très beau dans les pages de catalogues. Au quotidien,  je cherche davantage de confort,  un esprit cocooning. Je rêve de moelleux.

marie-2

Comment est votre salon ?

Assez sommaire, mais chaleureux. La pièce accueille  un canapé, un gros fauteuil et un pouf. Je n’ai pas de table basse. Ce meuble mange trop d’espace. Mon salon n’est ni moderne, ni rustique, mais très charmant.

Votre travail de bureau vous impose de rester assise de longues heures. Avez-vous des astuces pour ménager votre dos ?

Je me lève régulièrement. Lors de mes pauses, je vais saluer les différents services du groupe. Et puis, j’ai une chaise très confortable.

A ce propos, au bureau êtes-vous plutôt chaise, tabouret ou fauteuil ?

Chaise ! Dans un esprit fauteuil avec des accoudoirs, même si ceux-ci me servent peu. L’assise reste accueillante. Quant au tabouret,  même s’il existe de très jolis modèles, il manque de confort et se révèle peu engageant.

Marie est adossée contre un fauteuil  en tissu Tartan chocolat collection 2014/2015 de la marque Hoco. Prix indicatif : 299 euros.

 

Publié le