La lampe Looker de Juliette

A 28 ans, Juliette, vient de réaliser son premier achat immobilier avec son compagnon. Infographiste du Groupe Keria, la jeune femme est minutieuse et passionnée. La décoration intérieure, c’est son dada. Pour elle, chaque objet, chaque meuble, doit être pensé avant d’investir. Le plus important : la quête d’un intérieur lumineux.
Par Les lumineuses
juliette-varin-DEF

En quoi consiste le métier d’infographiste au sein du Groupe Keria ?

Etre infographiste pour le Groupe Keria, c’est travailler l’identité visuelle de plusieurs marques : AchatDesign, Keria Luminaires, Laurie Lumière, Hoco, Monteleone Le Linge, Place de la literie et Tousalon. C’est donc multiplier les projets, varier les plaisirs et toucher à l’ensemble de l’offre produits du secteur de la décoration intérieure. Bref, c’est passionnant !

Pourquoi posez-vous aujourd’hui avec une lampe ?

Tout simplement afin de rendre hommage au luminaire qui est initialement le cœur de métier du Groupe Keria. Et puis cette lampe (ndlr : Juliette se réfère à la lampe de bureau Looker de Laurie Lumière) est particulièrement chouette. Je l’ai découverte en travaillant sur la conception graphique du catalogue papier de la marque Laurie. Un coup de foudre ! Elle correspond au style que je veux impulser au chalet que nous venons d’acheter avec mon conjoint.

C’est-à-dire ?

Je viens d’acquérir une maison de type chalet. Tous les murs sont vêtus de bardage, couverts de bois. C’est beau mais chargé. Je souhaite matcher ce style « montagne » très affirmé. La tendance scandinave est très esthétique et apporte de la douceur à l’ensemble avec ses meubles aux lignes épurées et ses objets déco aux couleurs neutres et poudrées.

juliette-varin-2

Votre lampe fait toute de suite référence à la notion de lumière. C’est important pour vous la lumière au quotidien ?

Elle l’est ! Je suis très sensible à la lumière naturelle du jour par exemple. Ma maison est exposée Est. Je raffole des matins où je prends mon petit déjeuner dans une cuisine ensoleillée. Cela me met de bonne humeur pour les heures qui suivent.

Justement, êtes-vous plutôt du matin ou du soir ?

Les deux. Je me couche tard et je me lève tôt pour profiter au maximum de la luminosité du jour, mais aussi d’un salon joliment éclairé la nuit tombée.

En tant que spécialiste du luminaire, avez-vous un conseil à donner avant d’investir dans un achat ?

Il faut être attentif aux dimensions du produit, avant même de craquer pour un style qui doit correspondre à l’identité visuelle de la maison ou d’une pièce. Beaucoup de personnes succombent à des luminaires aux dimensions non adaptées à l’espace qu’elles souhaitent éclairer. J’ai déjà vu des abat-jours riquiqui suspendus à des plafonds XXL. A moins d’un véritable parti-pris, ce n’est pas très esthétique d’un point de vue déco.

Juliette défie la lampe de bureau Looker des collections Eco-design Laurie Lumière. Disponible sur le site de la marque. Prix indicatif : 129€

 

Publié le