Idées déco petits espaces : un studio, plusieurs espaces de vie

Vous habitez un petit espace et avez l’impression de vivre dans votre chambre à coucher ? Dans un studio, il est en effet souvent difficile de faire cohabiter pièce de jour, coin nuit et zone repas. Voici des astuces et des idées déco simples à mettre en œuvre pour recomposer votre petit espace de façon à voir les choses en grand !
Par La Rédac'
canape gris nilo toutsalon

Une seule pièce, plusieurs espaces

Un studio, une seule pièce donc, est, par définition, contraint d’accueillir plusieurs activités : dormir, manger, se détendre, travailler… Il faut donc faire preuve d’idées déco pour que tout cela cohabite ! Et l’écueil le plus fréquent est de penser qu’en maintenant dans cette pièce unique une unité de sols et de couleurs aux murs, on conservera un maximum de volume. Il faut au contraire identifier et différencier les zones d’activités pour donner une impression d’espace plus grand.

A commencer par le couchage, un espace stratégique

Le lit doit par exemple devenir insoupçonnable dans la journée et pouvoir se transformer en banquette élégante et confortable. Pour cela, on installe de gros coussins afin d’atténuer la profondeur de l’assise. Et on habille le lit d’un plaid et d’une multitude de petits coussins colorés et dépareillés qui donneront à votre lit des allures de canapé.

Tout se transforme

Comme pour le lit, l’idée principale dans un studio est de concevoir un aménagement qui s’adapte aux différentes activités pratiquées au cour d’une journée et cela, dans la même pièce : une cuisine peut disparaître derrière des portes escamotables en dehors des heures de repas, un bureau devient une console en dehors des heures de travail. Il est essentiel donc de penser espaces et mobilier multifonctions.

Une zone repas isolée

N’hésitez pas à isoler la zone couchage de l’espace repas avec par exemple une tête de lit- meuble de 1.20 m de hauteur ou une bibliothèque basse et étroite. C’est très efficace pour séparer l’espace sans toutefois le cloisonner complètement. Pour gagner de la place, utilisez des meubles hybrides sans rogner sur le confort. Un bout de canapé ou une table de chevet en forme de tambour, c’est tendance et cela peut aussi faire office de tabouret.

La couleur pour structurer les petits espaces

Pour délimiter des zones de vie, le meilleur moyen est d’utiliser la couleur ou les papiers peints comme « frontières » visuelles. Peignez par exemple entièrement la zone cuisine et son plafond ou l’entrée et son plafond d’une couleur unique pour les détacher du reste de la pièce. Pour identifier un espace repas cosy, seul un cadre de couleur sur un pan de mur suffit. Et le coin bureau, s’il est à proximité du lit, peut être matérialisé avec un lé de papier peint de la largeur du bureau, au-dessus duquel vous fixerez des étagères, elles aussi de la même largeur.

L’éclairage, un allié incontournable pour matérialiser les zones d’activités

Pour dessiner des mini-espaces dans une seule pièce, le secret est d’utiliser judicieusement l’éclairage. Le type de luminaire doit en effet permettre d’identifier instantanément l’espace d’activités dans lequel on se trouve. Ainsi, une applique murale à bras désigne la zone du bureau. Une suspension cloche en métal matérialise la zone repas. Et côté lit, un lampadaire liseuse est aussi confortable pour lire au lit le soir que comme éclairage d’ambiance dans la journée.

 

LE BON SHOPPING

coussin-garni-viti-harmony-granit

Coussin garni – Monteleone – 17€

lampadaire-taylor-noir

Lampadaire Taylor – Laurie Lumière – 89€

tabouret-tam-tam-marron

Tabouret Tam Tam – Laurie Lumière – 95€

banc-tal-beton

Banc béton – Laurie Lumière – 399€

pique-de-coton-maia-peacock

Plaid en coton – Montelone – 70 €

applique-nagai-cuivre

Applique Nagai – Laurie Lumière – 119€

 

 

Publié le