Le home staging pour mieux vendre

Vous mettez votre bien en vente ? Pour maximiser les chances de le vendre rapidement et au bon prix, pensez au home staging. Nous avons rencontré Francky Boisseau, spécialiste et gérant de la société home-staging.fr, qui nous livre ses conseils pour valoriser le potentiel de votre bien.
Par La Rédac'
chambre home staging Playtime

Le Mag : Le home staging a le vent en poupe, en quoi cela consiste-t-il exactement ?

Francky Boisseau : Le Home Staging appartient au monde de l’immobilier. Notre objectif n°1 : c’est la vente du bien. La méthodologie consiste avant tout à cibler le futur acquéreur pour proposer un bien dont l’aménagement est pensé pour lui. Pour une maison familiale par exemple, il faut valoriser en premier lieu les chambres. Pour un jeune couple primo accédant, la pièce de vie est l’espace à privilégier. C’est cette démarche qui doit primer. L’idée n’est pas de relooker l’intérieur pour le vendeur mais pour le futur acquéreur ! Autre point important : notre démarche est sans gros travaux. Un home-stager n’est pas un décorateur, nous travaillons à partir de l’existant. Bien sûr, si un mur est en piteux état, nous mobilisons le vendeur pour trouver une solution. Mais contrairement aux émissions de télé, le projet ne consiste pas à tout refaire y compris l’architecture d’intérieur !

linge-de-lit-Alexandre-Turpault-Ambroise
Alexandre Turpault Collection Automne Hiver 2015

linge de lit Alexandre Turpault Ambroisie
Alexandre Turpault Collection Automne Hiver 2015

Le Mag Pour optimiser la mise en vente de son bien, quels sont les principaux points de vigilance et les éléments rédhibitoires ?

F.B. : La première étape à effectuer par le home-stager est un audit pour détecter ce qui ne va pas et ce qui peut freiner la vente.
Le bien doit évidemment être propre et renvoyer une image positive. Les défauts, même mineurs, tout ce qui peut instaurer un doute dans la tête de l’acheteur doivent être corrigés. Il peut s’agir d’un élément qui laisse une impression d’inachevé, comme une douille au plafond sans abat-jour, ou renvoie l’image d’un intérieur non entretenu comme une plinthe décollée. Le bien doit inspirer confiance. L’idée n’est pas de masquer les défauts mais de les corriger.
Et il y a une idée reçue à éviter : c’est de trop aseptiser. Le bien en vente ne doit pas devenir un appartement témoin. Il faut dépersonnaliser tout en préservant l’âme du lieu et son esprit chaleureux.

Le Mag : Y a-t’il des principes incontournables à mettre en œuvre avant la vente ou la mise en location d’un bien ?

F.B. : Il y a 4 grands principes présidant à tout bon home staging :

  • La priorité, c’est la valorisation du volume ! Le futur acquéreur achète un emplacement ET des mètres carrés. Un espace encombré masque le potentiel d’un espace. Par exemple, si une entrée un peu étroite accueille une console, on l’enlève !
  • La luminosité est un autre élément primordial. On enlève les rideaux lourds et épais, on ajoute des miroirs judicieusement placés et on privilégie les teintes claires pour maximiser la luminosité.
  • 3ème axe de travail : la circulation dans l’espace. L’objectif est d’améliorer la fluidité entre les pièces mais aussi DANS les pièces.
  • Dernière étape : créer une harmonie par un travail sur la couleur.

linge de lit Designers guild Freya
Designers guild

linge de table Alexandre Turpault Honor
Alexandre Turpault Collection Automne Hiver 2015

Le Mag : Quelques astuces déco de home-stager  à mettre en œuvre pour améliorer l’esthétique d’un intérieur et le relooker à moindre frais ?

F.B. : J’ai coutume de dire qu’avec un home staging, on commence le déménagement du propriétaire. La phase de tri, de désencombrement est primordiale. L’enjeu ici n’est pas de faire de la déco pratique mais véritablement de valoriser le bien pour séduire l’acheteur en révélant son potentiel. Notre travail repose également sur la mise en scène. Certains éléments et meubles existants peuvent certainement être présentés dans une configuration plus judicieuse, voire changer de pièce.

Pour optimiser le volume par exemple, on dégage les coins pour montrer l’espace. On remplace une vieille armoire imposante par un buffet léger. Côté couleur, l’idée est d’harmoniser le décor avec des teintes neutres puis de réveiller cette base avec une touche de couleur bien dosée et justement répartie. Et pour gommer un côté trop rustique, l’accessoirisation est essentielle pour moderniser sans grand frais un espace. Enfin, dernier conseil, faite réaliser des photos de votre bien par un professionnel. Sans travestir la réalité, ces photos rendront votre bien plus attractif.

Plus d’infos sur www.home-staging.fr

LE BON SHOPPING

miroir basic copper cuivre LaurieMiroir cuivre – Laurie Lumière – 449€ buffet scandinave kennedy achatdesignBuffet – Achatdesign – 229€ Laurie suspension emeraude noireSuspension – Laurie Lumière – 75€

 

Publié le