10 erreurs à éviter dans l’éclairage de la salle de bains

Votre salle de bain a un éclairage glacial digne d’un laboratoire ou ressemble plus à un espace lounge où vous n’y voyez rien ? C’est surement un problème d’éclairage. Pour éviter de tomber dans ces écueils et concevoir un éclairage au top dans votre pièce d’eau, zoom sur les 10 erreurs à éviter.
Par Blog Laurie Lumière
applique salle de bains arcus leds grossmann

1- Négliger les normes de sécurité !

Vous voulez installer un lustre baroque pour apporter du style à votre salle d’eau ? Ce n’est pas forcément une bonne idée ! La salle de bains est un espace soumis à des normes de sécurité obligatoires et spécifiques concernant les installations électriques ! Respectez-les scrupuleusement.

2- Choisir un éclairage trop jaune

Choisir des ampoules avec une température de Kelvin chaude c’est-à-dire environ de 3000 à 3500 kelvins. L’éclairage est chaleureux mais médiocre pour une salle de bains. Pour un éclairage fonctionnel, surtout autour du miroir, prévoir un éclairage de plus de 4000 kelvins.

3- Se contenter d’un éclairage fonctionnel

Ambiance glaciale assurée ! Certes essentiel, l’éclairage fonctionnel (notamment côté miroir) doit être complété par un éclairage d’ambiance plus chaud (ampoules autour de 3500 kelvins) pour les moments de détente.

4- Réaliser un éclairage trop déco

A l’inverse, ne vous contentez pas seulement d’un éclairage déco, cela s’avèrerait redoutable sur l’usage pratique au quotidien. L’éclairage d’ambiance vient seulement en appui d’un éclairage fonctionnel. Bandeau led, baignoire lumineuse etc. sont efficaces pour créer une ambiance bien-être, bien moins pour y voir clair au moment de se maquiller ou de se raser !

5 -Faire l’impasse sur l’éclairage de la zone miroir

Vous pensez qu’un seul plafonnier est suffisant pour éclairer votre petite salle de bains. Erreur, la zone miroir est stratégique. Le meilleur éclairage : de part et d’autre du miroir pour ne pas créer d’ombre sur le visage (c’est le cas avec un éclairage au dessus du miroir).

6 -Avoir un éclairage éblouissant

Pour l’éclairage fonctionnel, autour du miroir préférez des luminaires en verre dépoli pour éviter tout risque d’éblouissement. Pour les spots au plafond, préférez des spots orientables afin de ne pas être aveuglé lorsque vous êtes allongé dans votre bain.

7- Installer des ampoules avec un mauvais indice de rendu des couleurs (IRC)

La salle de bains requiert une lumière proche de la lumière du jour. Il faut donc choisir des ampoules avec un excellent IRC (plus de 90). A proximité du miroir, les ampoules plein spectre ou proche de la lumière du jour sont donc idéales notamment pour réussir son maquillage…

8- Se tromper d’indice protection (IP)

Au moment du choix de vos luminaires, veillez à choisir le bon IP en fonction du volume dans lequel ils seront installés pour garantir votre sécurité.

9- Installer un seul point lumineux

Vous n’avez qu’une applique au dessus du miroir ? Sachez que même une petite une salle de bain a besoin de plusieurs points lumineux. A minima un éclairage général (plafonnier) et un éclairage localisé côté miroir avec 2 sources lumineuses.

10 – Eclairer sa salle de bains comme son salon

Un nombre de lux insuffisant est une erreur courante. Un salon nécessite en moyenne 300 lux par m2. Une salle de bains en nécessite plus de 500. Ne négligez pas cet élément au moment du choix de vos luminaires pour obtenir le juste éclairement.

Publié le