Eclairer une pièce sans plafonnier

Eclairer une pièce sans plafonnier n’est pas mission impossible! Même si les suspensions, lustres ou autres luminaires de plafond sont recommandés pour l’éclairage général d’une pièce. Une multitude de lampes et d’astuces vont vous permettre de contourner l'absence de sorties de fils au plafond. C'est parti pour le tour des solutions qui s'offrent à vous!
Par Blog Laurie Lumière
Lampadaire déporté dans un projet de studio ©A. Druesne

Imitez l’éclairage d’un plafonnier !

Vous n’avez pas de plafonnier ? Sachez que cela ne vous empêche pas pour autant de bénéficier d’un éclairage zénithal. Pour cela, l’une des meilleures astuces est simplement de créer un luminaire ou de transformer une suspension afin de la fixer au plafond tout en la reliant à une arrivée électrique (une prise par exemple). Prenez une suspension classique ou même un lustre que vous aurez au préalable modifié en ajoutant un fil électrique suffisamment long, un interrupteur et une fiche prise pour pouvoir le brancher tout simplement sur une prise classique. La bonne nouvelle, c’est que l’on trouve désormais une multitude de fils électriques déco et que la tendance est au fil apparent ! Le conseil Laurie : ajoutez quelques pattes pour guider le fil le long du mur pour un rendu chic.

Simulez un éclairage zénithal

Autre possibilité, utilisez des luminaires avec des bras ou en Arc pour que la source lumineuse soit positionnée en hauteur et à distance des murs. Choisissez par exemple un très grand lampadaire avec un abat-jour déporté comme le lampadaire Tolède. D’une belle hauteur, ce type de lampadaire permet de diffuser un éclairage direct en hauteur semblable à celui d’une suspension grâce à un diffuseur déporté par rapport au piètement. Les appliques ne sont pas en reste. On trouve désormais des modèles très esthétiques design ou d’esprit vintage, avec ou sans fil apparent, munies de très long bras. Il suffit donc de positionner ces appliques sur votre mur afin que le diffuseur soit centré ou positionné juste au-dessus de l’élément à éclairer : table de salle à manger, table basse etc. comme le ferait un plafonnier.

Multipliez et variez les sources lumineuses

Enfin pour palier le manque d’éclairage général, multipliez les lampes et lampadaires afin d’obtenir la même intensité lumineuse. Choisissez des lampes sur pied – lampes de tables ou lampadaires -avec une bonne répartition lumineuse. Les luminaires munis d’abat-jour cylindriques et revêtus de tissus légers sont idéals car ils dispensent un éclairage mixte. Ou bien optez pour l’ingénieux lampadaire Bolight dont l’abat-jour blanc coulisse de haut en bas permettant ainsi d’influencer le flux et la dispersion de l’éclairage . Positionnez ces luminaires dans les angles de votre pièce mais aussi sur le mobilier afin d’assurer un éclairage homogène et diffus similaire à celui d’un plafonnier. Le conseil Laurie : préférez des lampes avec des piètements assez hauts (plus de 60 cm ) pour créer un éclairage généreux.

Publié le