L’éclairage des combles en 3 conseils

Par Blog Laurie Lumière
L'ambiance cosy d'une chambre sous les combles

Aménager un nid douillet sous l’espace atypique des combles, c’est un projet qui a beaucoup de charme  Mais ces espaces sous les toits, en raison de leur architecture particulière, réclament un agencement et un éclairage dédié. Une pièce sous comble s’éclaire de façon spécifique pour deux raisons essentielles : la hauteur sous charpente disponible et la présence des rampants. Découvrez nos 3 conseils pour réussir cet éclairage.

 

 

Adaptez l’éclairage à la destination de la pièce sous combles

Adaptez votre implantation électrique à la destination de la pièce : chambre, salon, salle de bains ou cuisine, vous devez, même sous les combles, respecter les normes de sécurité dédiées aux pièces humides et adapter vos besoins en éclairage en fonction de vos activités. Idéalement, réalisez un plan schématique du futur aménagement : tête de lit, douche etc. pour localiser l’emplacement idéal de vos point lumineux.
Une fois votre liste établie, adaptez-la à la configuration de vos combles. Par exemple, si vous aménagez une salle à manger et disposez d’un point de faitage haut, vous pourrez  y suspendre un lustre. A l’inverse sur votre comble est bas, vous préférerez des spots sur rail.

Les spots sur rail, idéals pour un éclairage sous combles

Les spots sur rails constituent un éclairage particulièrement bien adapté aux combles puisqu’ils s’implantent sans difficultés dans des espaces atypiques, le long des rampants ou sous des poutres pour souligner les caractéristiques architecturales du lieu.
Vous pouvez aussi opter pour des spots individuels à parsemer qui assure un éclairage général bien adapté aux pièces de vie comme la chambre ou le salon. Mais là, attention à la surchauffe ! Respectez impérativement les 10 cm de distance minimum obligatoire entre l’isolant et l’arrière de vos spots, qui est la partie la plus chaude.

Eclairer des combles sans travaux

Si vous ne voulez pas intervenir sous les rampants et réaliser des saignées nécessaires aux arrivées électriques des suspensions et des appliques, anticipez ! Pensez à placer des prises au sol, sur les plinthes en nombre suffisant, c’est à-dire au minimum 2 par murs. Elles vous permettront de poser des lampes autour d’un canapé, par exemple. Ou plus faciles à mettre en œuvre, placez des objets lumineux à recharger, comme les cubes par exemple.
Si vous installez un salon dans vos combles, multipliez les lampes et lampadaires pour bénéficier d’une lumière suffisante sans pour autant engager de grands travaux.

Bon à savoir : Repérez les arrivées de lumière naturelle et évitez de placer des luminaires trop près de ces ouvertures, car c’est peu esthétique. Mieux vaut centrer les éventuelles suspensions ou spots entre les ouvertures.

Publié le