Design industriel à l’hôtel Fabric

Déjà deux ans que l’hôtel Fabric a subi un lifting déco réussi. Sans perdre son âme industrielle qui évoque le Paris ouvrier : mur de briques, verrière, métal… cette ancienne usine de textile transformée en un confortable hôtel a su réintroduire de la couleur. Un souffle vitaminé à reproduire de toute urgence chez soi.
Par La Rédac'
Hôtel Fabric

Action on tourne

A la manière des cabinets de curiosité des explorateurs du temps passé, ce salon est une invitation au voyage. Et pour recueillir les précieux trophées de ces escapades, la vitrine permet de tout exposer : vaisselles, épices ou papillons.
Le canapé coton club, la malle de voyage et la lampe-projecteur de cinéma rappellent les salons anglais ou fumoir réservés aux hommes, mais ici dans une version glamourisée pour cette salle de tea-time éphémère.
L’astuce en plus : on chine à la recherche d’ustensiles évoquant le voyage : vieille malle, mappemonde, sextant voire animaux empaillés, ils donnent une touche d’authenticité et d’exotisme à une pièce qui sert à recevoir les amis de passage.

hotel-fabric-photos-sizel-3839-1600-1100
sans-titre

Je veux de la couleur

Qui a dit que l’esprit industriel et la couleur n’allaient pas ensemble ? Les tissus colorés issus de la collection Boussac trouvent leur inspiration dans les motifs des années 50. Oiseaux et végétaux sont un clin d’œil aux anciens jardins ouvriers qui animaient alors Oberkampf. Mais l’élément couleur de cette chambre est la tête de lit surdimensionnée : pomme, mandarine ou rose. Une dose vitaminée qui anime l’espace nuit. 

L’astuce en plus : si vous n’avez pas la possibilité de mettre une tête de lit XXL. Pensez au papier peint effet graphique qui offrira une autre perspective à votre chambre.

La lampe emprisonnée

Voici une jolie cage qui emprisonne la lumière mais pas trop. Ses formes rectangulaires parfaites et très graphiques en imposent. Elles rappellent les motifs du papier peint et les motifs écrous de la moquette au sol. 

L’astuce en plus : on peut créer sa propre cage. On trouve un ancien panier à salade ou encore mieux une cage à oiseaux ou une cage souple à crevette et on place son ampoule suspendue à l’intérieur et hop le tour est joué.

hotel-fabric-photos-sizel-3830-1600-1100
hotel-fabric-photos-sizel-356051-1600-1100

Une salle de bains vintage

On aime le mitigeur surdimensionné qui prend toute sa place dans cette salle de bains rétro. Le carrelage en grès cérame bicolore et le lavabo céramique reprennent les codes des salles de bains des années 1900. Le patchwork des carreaux et la verrière qui laisse passer la lumière viennent illuminer l’ensemble.

L’astuce en plus : pour faire entrer la lumière dans une pièce fermée la verrière ou les carreaux en verre/plastiques transparents sont une véritable solution pour les petits budgets et pour ne pas engager de trop gros travaux.

La table atelier

Encore une référence au Paris ouvrier avec ce meuble atelier. Ici dans le vestiaire attenant à la salle de fitness, il trouve une toute autre utilité comme de recueillir des serviettes. Très tendances les casiers métalliques se retrouvent dans toutes les pièces de la maison : cuisine, chambre ou salon.

L’astuce en plus : ces meubles indus sont très recherchés des collectionneurs. Alors pour les petits budgets, on customise un établi de garage en bois neuf avec un pot de peinture imitation métallique ou rouille.

hotel-fabric-photos-sizel-3841-1600-1100

Hôtel Fabric
31, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
01 43 57 27 00
www.hotelfabric.com

 

LE BON SHOPPING

goldenLampe trépied  – AchatDesign – 499 € coussin-en-jute-avec-oiseau-orangeHousse de coussin – Hoco  – 14 € chevet-allon-grisTable de chevet – Laurie Lumière- 99 €

 

Publié le