Combien de points lumineux faut-il mettre dans un garage ?

Par Blog Laurie Lumière

Un garage doit être convenablement éclairé pour éviter tout risque d’accident. C’est encore plus vrai s’il est équipé comme un atelier.

– Il vous faudra mixer un éclairage général et des éclairages ponctuels de forte intensité lumineuse. Pour produire un éclairement minimum de 500 lux, mesure utilisée pour définir le niveau de clarté obtenu, vous pouvez avoir recours aux tubes fluorescents T8 ou T5. Leur rendement atteint plus de 3 000 lumens/m2.
– Seul bémol, ils diffusent une lumière vive mais peu agréable. Pour pallier à cet inconvénient, procurez-vous des tubes dits à spectre complet. La lumière est alors assez proche de la lumière du jour.
– Ne laissez aucun espace de votre établi dans l’ombre en utilisant un tube ou une rangée de spot. On estime que pour un travail de précision, 800 à 1 000 lux sont nécessaires.
– Comment calculer le nombre de points lumineux nécessaires ?
– Diviser le nombre de lumens indiqué sur l’emballage de l’ampoule par le nombre de m2. Divisez ensuite la quantité de lumens conseillée par le produit de la première opération.
– Ce qui donne par exemple pour un garage de 20 m2 équipé que vous souhaitez équiper de tubes fluorescents (3 000 lumens) :
3000/20 = 150 lux. Il vous faudra donc deux tubes pour obtenir l’intensité lumineuse souhaitée.

Publié le