Comme au cinéma à l’hôtel 123 Sebastopol

Le concept est poussé jusqu’au bout à l’hôtel 123 Sébastopol ! Quelques-uns des grands du cinéma ont retranscrit dans les chambres de l’hôtel leur univers déco avec l’aide de Philippe Maidenberg, l’architecte d’intérieur chargé du projet. On ne fera pas de jaloux entre ces six grands acteurs, réalisateurs et compositeurs donc on vous livre ici les bonnes inspirations de chacun d’entre eux. Comme quoi, partir d’un thème en déco et s’y tenir, ça marche toujours !
Par La Rédac'
L'entrée de l'Hôtel 123 Sébastopol

La partition en noir et blanc D’Ennio Morricone

Compositeur oblige, la dualité noir/blanc des touches d’un piano inspire le décor de cette chambre. C’est un joli point de départ pour un décor mais qu’il faut réussir à doser : cette alternance de valeurs (le noir et le blanc sont les valeurs claires et foncées du gris) est plutôt utilisée pour impulser un rythme à un espace et créer ainsi une vraie dynamique. La solution est donc de casser ce rythme binaire qui peut lasser dans une chambre, par l’intervention d’une troisième couleur : un violet profond ou un orange lumineux.

L’astuce en plus : on soigne particulièrement le choix des textiles d’accessoirisation dans une chambre qui marie peu de couleurs en préférant les matières nobles. Les velours assurent un tombé parfait des rideaux et les lins colorés viennent froisser la rigueur d’un décor bicolore.

La chambre d’Ennio Morricone
La chambre Jean-Paul Belmondo

La tête de lit en espaliers de Jean-Paul Belmondo

Le roi de la cascade au cinéma s’est tourné vers un thème qui lui tient à cœur : la boxe. C’est non seulement un joli thème déco pour une chambre d’athlète ou de sportif, mais c’est aussi la possibilité de créer une tête de lit insolite et bien pratique avec un… espalier de gymnastique. Ses barreaux permettent en effet de suspendre de nombreux accessoires, poser des journaux, et libérent ainsi de l’espace de rangement au sol.

L’astuce déco : la même idée peut se décliner avec une palette récup’ dont les lattes de bois permettront de ranger livres, journaux et objets divers.

Le mur de photos de Danielle Thompson

Il n’y a pas mieux pour personnaliser sa chambre. Réalisez de grands tirages photos (30×40 cm ou 40×50 cm) en noir et blanc de vos proches, de vos idoles ou de tout autre visuel que vous affectionnez particulièrement et fixez-les sur votre mur pour créer un mur déco. Inutile de vous appliquer à accrocher les photos droites et alignées : ici rien à voir avec un effet galerie, on est dans le pêle-mêle géant, qui se superpose, à la façon d’un papier peint pour apporter de la vie !

L’astuce déco : avant de fixer définitivement vos photos, on vous recommande quand même de prendre des repères sur les murs au crayon, en commençant par les plus grandes photos, les plus petites s’organiseront autour.

La chambre Danielle Thomson
La chambre Claude Lelouch

Le panneau lumineux de Claude Lelouch

Surplomber le lit d’un grand tableau lumineux accroché au mur de tête, voilà qui apporte une touche de technologie dans la chambre à coucher. Le panneau est retro-éclairé par des rubans de Leds, et quadrillé par des rouleaux de pellicule déroulés. Le rendu très graphique fait l’effet d’un tableau.

L’astuce en plus : les rubans de Leds offrent aujourd’hui de belles possibilités décoratives. Adhésifs, à fixer ou à coller, ils sont en général en polycarbonate et contiennent des diodes électroluminescentes, alimentées en très base tension. On peut les utiliser le long d’un escalier, sous des meubles ou sur une tête de lit.

Le rouge passion d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri

Il n’est pas facile de faire entrer du rouge dans la chambre à coucher : si c’est la couleur de l’amour et de la passion, les décorateurs d’intérieur ont tendance à ne pas la recommander car c’est une couleur stimulante et excitante, donc anti-sommeil. Mais à juste dose, dans de beaux rideaux de velours ou dans un plaid en mohair, on fait monter en gamme immédiatement la décoration de sa chambre.

L’astuce en plus : le rouge tirant vers le vermillon, avec une petite pointe de noir en plus, est plus aisé à travailler dans une chambre, surtout si on l’associe à un style néo baroque : du noir et de beaux matériaux.

La chambre Jaoui - Bacri
La chambre Elsa Zilberstein

Les lustres détournés d’Elsa Zylberstein

Vous en avez assez de la symétrie parfaite et trop classique de vos lampes de chevet ? La tendance du moment est de détourner des suspensions ou des lustres en lampes de chevet, positionnés de part et d’autre du lit. En plus de pouvoir régler la hauteur parfaite pour votre confort visuel,  vous libérez votre table de chevet pour y poser livres et lunettes… Astucieux.

L’astuce déco : il est rare d’avoir les sorties de fils électriques installées au bon endroit pour cette installation. Mais vous pouvez guider par des chevilles fixées au plafond deux fils électriques déco (de couleurs par exemple) depuis votre plafonnier central vers les endroits désirés, c’est dans la tendance.

HOTEL LE 123 SEBASTOPOL

123, boulevard Sébastopol 75002 Paris

Tél. 01 40 39 61 23

http://www.le123sebastopol.com/

LE BON SHOPPING

lustre alecya blanc Laurie LumièreLustre – Laurie Lumière – 195€ coussin garni cocoon rouge Monteleone Coussin rouge – Monteleone – 44,90€ applique mini dallas rouge Laurie LumièreApplique – Laurie Lumière – 45€
fauteuil cassandra velours rouge Laurie LumièreFauteuil velours – Laurie Lumière – 205€ coussin garni lisa MonteleoneCoussin velours – Monteleone – 30€ fauteuil noir et blanc pieds noirs Hoco HocoFauteuil N&B – Hoco Hoco – 159€

 

Publié le