Cassiopée, sphère lumineuse sans fil

Par Blog Laurie Lumière
Cassiopée, sphère à Leds © Novolux- Leds-on

Unique et poétique, Cassiopée est une sphère lumineuse sans fil, inspirée de la constellation éponyme. Développée par Novolux en partenariat avec Led-On, cet objet lumineux haut de gamme au design sophistiqué recèle de nombreuses qualités esthétiques et pratiques. Découverte d’un luminaire inédit.

 

 

 

 

Un luminaire nomade et fonctionnel

Délicate et aérienne, Cassiopée est une sphère lumineuse en laiton équipée de 25 Leds et entièrement fabriquée à la main. Telle une sphère tissée en fils de laiton qui s’entremêlent, Cassiopée s’illustre par sa légèreté puisqu’elle ne pèse que 550 grammes. Sa conception lui permet par ailleurs d’être nomade et d’être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur. Sa rondeur et l’épure de son design sont renforcées par l’absence totale de câble d’alimentation électrique. En effet, Cassiopée est alimentée par une batterie en lithium –Ion dernière génération lui permettant une autonomie variant de 9H à  24H. Enfin dernier atout : la lampe Cassiopée est peu énergivore puisqu’elle ne consomme que 1,8 watt tandis que sa batterie se recharge en 4H.

Un esthétisme exigeant et créatif

Très décorative, Cassiopée est une véritable sculpture lumineuse onirique. Contrairement aux classiques lampes à Leds, ce luminaire hors norme diffuse un éclairage doux et chaleureux non éblouissant. Notamment grâce à l’intensité de son éclairage, variable de 30 % à 100%. Proposée en 3 dimensions – 30, 40 et 60 cm de diamètre, elle peut ainsi trouver une place de choix dans différents endroits : décoration de table, posée au sol dans un salon ou encore chemin lumineux pour un jardin extraordinaire. Déclinée en 11 coloris, cette lampe aux multiples visages, est à personnaliser grâce à deux socles au choix : le socle Astrolab fil ou le socle Astrolalab métal. Et également grâce à ses entrelacs de fils de laiton qui permettent d’y glisser fleurs et feuillages dans une composition féerique mêlant la technologie et le végétal!

Publié le