Bien positionner ses spots dans la cuisine

Par Blog Laurie Lumière
Optimiser la cuisine avec un bon éclairage ©Saint Maclou

La cuisine est répartie en plusieurs zones. C’est un espace fonctionnel qui comporte la préparation des repas et les activités de cuisson et de lavage. C’est aussi un espace cosy et familial, notamment au moment des repas. Positionner judicieusement ses spots dans une cuisine permet de créer un éclairage à la fois fonctionnel et chaleureux.  Zoom sur les étapes essentielles pour bien implanter vos spots.

 

 

L’implantation des spots pour un éclairage fonctionnel

L’idée maitresse est de créer plusieurs chemins lumineux dédiés aux différentes activités pratiquées dans la cuisine. Idéalement, raccordez vos spots  à différents interrupteurs ou variateurs pour les allumer selon vos besoins.
Travaillez à partir d’un plan précis stipulant l’implantation de vos meubles et de l’électroménager. Déterminez ensuite l’emplacement des spots à encastrer selon les zones fonctionnelles : zone évier, plan de travail, zone cuisson. N’oubliez pas de prendre en compte l’implantation des meubles hauts pour placer les spots devant et non juste au-dessus, il est inutile d’éclairer le dessus de vos meubles… en revanche, placez les spots bien au-dessus des zones identifiées et non en retrait, car la lumière arriverait dans votre dos et cela créerait des ombres gênantes sur la zone d’activité. Veillez à respecter les mêmes intervalles entre les spots et vérifiez leur alignement. Enfin, si vous avez un ilot central, vous pouvez positionner un carré ou un rectangle de spots pour respecter la forme de votre îlot.

L’implantation des spots au-dessus de la zone repas ou du bar

Sur les zones repas, la lumière artificielle doit être plus douce et chaleureuse. L’idée est donc de diffuser un éclairage général et d’ambiance. Sachez qu’il vaut mieux éviter d’utiliser des couleurs de spots différentes dans un même espace : choisissez plutôt un blanc chaud. Réalisez un dessin d’implantation général, car l’idée n’est pas d’avoir un plafond avec des spots posés de façon anarchique : l’œil doit comprendre la la cohérence d’implantation des spots en fonction de l’aménagement de l’espace. Au-dessus d’une zone repas, vous formerez de préférence un carré ou un rectangle de spots;  au-dessus d’un bar, une rangée. Et pour un usage facilité, reliez les spots à un variateur dédié.

Le conseils Laurie : privilégiez des spots orientables pour affiner la direction des flux lumineux.

Publié le