Bien penser son éclairage dans la maison

Par Blog Laurie Lumière

Pas si simple de concevoir l’éclairage de sa maison ! Implantation, contraintes techniques, choix esthétiques, de nombreux paramètres doivent être anticipés et coordonnés ! La lumière artificielle est élément essentiel pour votre confort mais aussi pour le décor. Les 3 points clés pour appréhender l’éclairage de votre maison.

Plusieurs sources lumineuses pour un bon éclairage
Plusieurs sources lumineuses pour un bon éclairage

Choisissez le type d’ambiance lumineuse et déco recherché

Avant tout, réfléchissez au « climat » lumineux que vous souhaitez installer, pièce par pièce. Cela vous aidera à définir le type d’éclairage : zénithal, indirect, décoratif mais aussi l’intensité lumineuse et le type de luminaires à installer. Si vous n’aimez pas les ambiances design par exemple, évitez d’implanter des spots au plafond. Si vous aimez les éclairages indirects, privilégiez l’implantation de prises pour brancher des lampes à poser. Attention, n’oubliez pas qu’un éclairage confortable est un subtil alliage entre éclairage d’ambiance et éclairage fonctionnel.

Etudiez l’implantation de vos sources lumineuses

Pour être réussi, l’éclairage doit être anticipé en fonction des aménagements prévus. Il doit faire partie d’une réflexion globale sur l’aménagement intérieur et faire écho aux implantations des meubles. C’est le secret d’un éclairage bien pensé. Sortez des sentiers battus et des implantations classiques et convenues comme la sempiternelle sortie de fil au centre de la pièce. L’implantation de l’éclairage est un atout de taille par exemple dans les espaces très ouverts pour matérialiser une zone spécifique : zone salle à manger, coin bureau mais aussi pour valoriser un aménagement et le mettre en scène : suspensions au-dessus d’un bar, spots incrustés au sol pour sublimer un mur matière…

Offrez-vous un éclairage modulable

Prévoyez dans chaque pièce plusieurs types d’éclairages afin de pouvoir moduler et varier l’ambiance lumineuse selon vos envies. Prévoyez plusieurs circuits par exemple dans la salle de bains pour un éclairage fonctionnel mais aussi décoratif et zen pour transformer la pièce en espace détente. Installez des variateurs dans plusieurs pièces pour moduler l’intensité lumineuse. Vous pourrez ainsi obtenir une ambiance tonique ou feutrée à partir des mêmes luminaires. Enfin, sachez que certaines implantations figent un aménagement : par exemple des appliques en tête de lit dans une chambre vous obligeront à placer votre lit à un emplacement précis. Si vous ne voulez pas être prisonnier d’une implantation, prévoyez les éventuels changements et déplacements de meubles…

Publié le