Bien éclairer sa salle à manger

Par Blog Laurie Lumière
©Saint-Maclou

Pour créer une ambiance conviviale lors des repas entre amis ou en famille, le choix de l’éclairage est un élément déterminant. Habituellement réduit à une seule suspension au-dessus de la table à manger, c’est toute l’ambiance de votre salle à manger qui devient sinistre ! Pour éviter cela, suivez les 5 points clés qui vont vous permettre de réaliser un éclairage parfait !

 

 

Un luminaire adapté à la table à manger

La table de salle à manger reste l’élément central pour lequel le plafonnier, le lustre ou la suspension seront choisis avec la plus grande attention. Le luminaire doit être adapté à la taille de votre table et à sa forme. Un exemple : pour une longue table rectangulaire de 2 mètres et plus, misez sur des suspensions qui jouent sur la longueur comme les modèles Dali ou Diamants. La suspension Capucine est idéale pour une petite table carrée d’1 mètre sur 1 mètre environ. Enfin, pour une table ovale, choisissez un lustre ayant une belle amplitude comme les lustres Orfeo ou Allegra. Le conseil Laurie : dans tous les cas, adaptez la taille de votre suspension à la taille de votre table et non à la taille de la pièce.

Un éclairage valorisant la table mais aussi la pièce

Pour un éclairage du coin table réussi, le luminaire doit diffuser un éclairage direct, homogène et bien réparti sur l’ensemble de la table. Mais l’éclairage doit aussi tenir compte des contraintes du lieu : le plafond de votre salle à manger est bas ou à l’inverse haut ? Il y a des moulures ou des corniches à valoriser? Dans ce cas, choisissez plutôt un luminaire avec un éclairage mixte comme un lustre ou une suspension en verre qui diffuseront l’éclairage vers le haut.

Multipliez les sources de lumière dans la salle à manger

L’éclairage direct d’un luminaire au-dessus de la table est en général insuffisant, surtout si votre pièce est grande. C’est le cas également si le luminaire choisi dispense un éclairage direct prononcé : dans ce cas, il peut plonger le reste de la pièce dans l’ombre. C’est le cas des suspensions en métal ou en céramique qui ne laissent pas filtrer le flux lumineux sur les côtés. Il faut alors compléter l’éclairage de la salle à manger par d’autres sources de lumière.

Misez sur des éclairages décoratifs

Pour éclairer et valoriser toute la salle à manger, jouez sur les éclairages décoratifs pour souligner un bel élément comme une sculpture ou un objet, ou sur un éclairage d’ambiance comme une belle lampe sur une console. Autre solution, disposez des appliques à éclairage mixte pour valoriser vos murs et agrandir visuellement la pièce.

Les bonnes ampoules pour éclairer la salle à manger

Enfin, choisissez les bonnes ampoules. Pour éclairer la table, l’idéal est un éclairage avec une température de couleur ni trop chaud ni trop froid, donc entre 2500 et 3500 kelvins ; et un bon IRC pour ne pas dénaturer la couleur des aliments. Pour l’éclairage périphérique, optez pour un éclairage plus chaleureux afin de créer une ambiance conviviale.

Publié le