10 erreurs à éviter dans l’éclairage du salon

Par Blog Laurie Lumière
plafonnier-domino-grossmann

Eclairer un salon peut s’avérer un exercice difficile. Multitude de sources lumineuses, ambiance souhaitée, type d’activités, agencement : tous ces paramètres sont à prendre en compte pour réaliser un éclairage idéal. Pour vous aider, voici les 10 erreurs à éviter absolument !

plafonnier-domino-grossmann1- Une température de couleur inadaptée

Prenez en compte la température de couleur de l’ampoule indiquée sur l’emballage. Selon les zones et les type d’éclairage, choisissez une lumière cosy (3000 kelvins environ) ou plus blanche (4500 kelvins pour une liseuse par exemple).

2- Des spots au plafond

Evitez d’éclairer votre salon uniquement avec des spots au plafond. Un salon n’est pas un show-room ! Mixez les luminaires : ils habillent et réchauffent un décor trop design.

3- La même intensité pour toutes les lampes

Evitez de créer un éclairage uniforme avec une même intensité pour toutes les lampes. Choisissez des ampoules différentes, adaptées aux luminaires, à leur matériau, à leur forme et à leur fonction.

4- Sur-éclairer son salon !

Trop de lumière, trop de lampes : votre salon n’est pas une boutique. L’éclairage doit rester agréable et apaisant.

5- Sous éclairer son salon !

Une ambiance cosy et intimiste c’est bien : un éclairage de grotte non ! Respectez un équilibre avec un éclairage moyen de 400 lumens pour cette pièce de vie afin de ne pas sous-éclairer votre salon.

6- Se tromper dans les dimensions des lampes

Le volume des luminaires est primordial : trop grands, ils écrasent un petit espace, trop petits, ils sont perdus et offrent un éclairage trop discret. Les dimensions des lampes doivent être bien adaptées à la dimension et au volume de votre salon.

7- Créer un éclairage plat

L’une des erreurs rédhibitoires est de créer un éclairage « plat » et uniforme. Composez un relief lumineux en mixant les différents types d’éclairages : indirect, direct, général et ciblé.

8 –Choisir les mauvais luminaires

Vous craquez pour cette magnifique suspension ? Mais ira-t-elle vraiment chez vous ? Posez-vous les bonnes questions : les dimensions, la forme, l‘éclairage diffusé -généreux ou ciblé-.  Méfiez-vous donc de l’achat compulsif : le choix d’un luminaire s’anticipe un minimum.

9- Oublier l’éclairage décoratif d’accentuation

L’éclairage d’accentuation est un éclairage décoratif, indispensable pour créer des reliefs dans le salon. Il va rythmer votre salon et attirer le regard vers des zones d’intérêts comme des niches décoratives ou des tableaux. Il rend la pièce vivante.

10- Se tromper dans l’implantation de vos luminaires

Pensez l’agencement de votre espace salon avant de choisir l’emplacement de votre lampe. Une applique n’est pas forcément mise en valeur placée à 2 mètres de hauteur. Une suspension doit être placée au dessus de la table et non décalée sous peine de rater à la fois le rendu décoratif et l’éclairage !

©Grossmann

Publié le