10 erreurs à éviter dans l’éclairage de sa salle à manger

Une salle à manger mal éclairée, et c'est sans doute un dîner raté ! La salle à manger est un espace de convivialité dont l’ambiance peut rapidement être gâchée par un mauvais éclairage. Alors faites le point sur les 10 erreurs les plus fréquentes à ne pas commettre, et leurs solutions.
Par Blog Laurie Lumière
suspension-vista-grossmann

Se tromper de luminaire

Vous craquez pour un luminaire mais est-il vraiment adapté à votre espace et à votre table de salle à manger ? Pour une salle à manger, l’achat coup de coeur est possible si vous avez pris soin auparavant de vous poser les bonnes questions : dimensions, style, implantation.

Une suspension mal proportionnée

La suspension choisie doit être en harmonie avec votre table : ni trop grande pour ne pas l’écraser visuellement, ni trop petite sous peine d’être ridicule. Veillez à respecter une harmonie entre la forme de vos lampes et celle de votre table. Pas de suspension carrée au dessus d’une table ronde par exemple.

Installer une seule suspension pour une grande tablée

Pour les tables très longues, c’est-à-dire supérieures à 2,20m, préférez deux suspensions ou un lustre pour une répartition lumineuse plus homogène qu’une suspension unique.

Eclairer votre salle à manger avec une seule source lumineuse 

Eclairer votre table de salle à manger c’est bien. Mais n’oubliez pas d’ajouter sur les meubles présents des lampes à poser ou des appliques pour varier les éclairages.

Eclairer la salle à manger avec un lampadaire, un halogène ou un éclairage indirect

La table de salle à manger nécessite un éclairage zénithal. Si vous n’avez pas de sortie de fil au plafond, optez pour un lampadaire arc qui offrira une lumière généreuse au dessus de votre table… et pas à côté !

Une suspension décentrée par rapport à la table

On lance le mot : c’est rédhibitoire ! Si votre sortie de fil n’est pas axée au dessus de votre table, faites dériver le fil de votre suspension grâce à un crochet, ou optez pour un plafonnier malin comme le plafonnier Magma, réglable en longueur.

Se tromper d’ampoules

Sur-éclairer ou sous éclairer, voilà les écueils. Le nombre de lux au dessus de votre table de salle à manger doit être d’environ 300 lux. Choisissez une ampoule avec une bonne répartition lumineuse, c’est-à-dire ayant un angle de diffusion important. Attention donc aux Leds et aux spots qui offrent souvent des spectres restreints.

Une lumière trop froide

Choisissez des ampoules avec une température de couleur autour de 3500–4000 kelvins : au-dessus, l’éclairage sera trop blanc et l’ambiance risque donc d’être glaciale.

Une lumière trop jaune

Si vous optez pour une lumière dite chaude, attention à choisir une ampoule blanc chaud léger pour une lumière agréable et conviviale.

Une mauvaise qualité lumineuse

Choisissez des ampoules avec un bon IRC, afin d’avoir un indice de rendu des couleurs très satisfaisant, ce sera bien plus agréable pour apprécier le contenu de vos assiettes !

Publié le