10 erreurs à éviter dans l’éclairage de votre cuisine

L’éclairage de la cuisine doit être fonctionnel mais aussi décoratif pour créer un espace à la fois convivial et facile à vivre. Pour créer chez vous une cuisine idéalement éclairée, évitez les 10 erreurs suivantes.
Par Blog Laurie Lumière
plafonnier-flat-cuisine-grossmann

1 – « Zapper » l’éclairage fonctionnel

N’oubliez pas d’éclairer spécifiquement les zones stratégiques de votre cuisine : plans de cuisson, zone de lavage ou plan de travail doivent être parfaitement éclairé, c’est essentiel pour votre confort.

2 – Oublier l’éclairage décoratif

Vous pensez qu’un simple plafonnier suffit à créer l’ambiance dans votre cuisine ? Erreur, il est préférable d’éclairer les différents espaces et d’enrichir la pièce avec plusieurs types de luminaires : suspension au dessus de la table de repas, appliques, spots à l’intérieur des vitrines pour donner à votre cuisine une ambiance hyper chaleureuse.

3 – Trop éclairer la cuisine

La cuisine nécessite une base lumineuse de 300 lux en moyenne; ce sera votre éclairage général. Mais pour éclairer suffisamment les zones de travail, tablez sur 500 lux.

4- Sous-éclairer et c’est la déprime garantie !

Evitez la lumière blafarde d’un néon et d’un seul point lumineux. Préférez par exemple un plafonnier muni de plusieurs spots à orienter selon vos envies.

5- Vous tromper dans l’implantation des luminaires

Travaillez bien votre plan électrique en fonction de l’aménagement de votre cuisine pour implanter les sorties de fil des points lumineux au bon endroit ! Par exemple : vous pourrez prévoir un éclairage sous meuble hauts ou des éclairage au dessus d’une zone d’activité.

6 -Choisir des luminaires inadaptés

La cuisine supporte mal les luminaires en papier ou en tissu à cause des dépôts de graisse notamment. Préférez des luminaires avec des matériaux plus faciles à nettoyer et plus résistants comme le verre ou le métal.

7 – Se tromper de température couleur d’éclairage

Pour l’éclairage général et d’ambiance, optez pour un éclairage blanc chaud, de 3000 kelvins environ. Et pour l’éclairage fonctionnel, optez pour un éclairage blanc neutre, situé entre 4000 et 4500 kelvins.

8- Installer des lampes fluocompactes sans allumage rapide

Le temps d’allumage est un peu long pour atteindre la pleine puissance. Optez pour des éclairages à allumage instantané ou des lampes fluocompactes à allumage rapide.

9 – Utiliser des ampoules avec un mauvais IRC

Dans une cuisine, l’indice de rendu des couleurs est essentiel pour éviter de fatiguer vos yeux notamment sur les zones de plans de travail. Optez pour des ampoules avec un IRC proche de 100 : elles produisent une lumière blanche et régulière idéale.

10 – Installer des spots fixes

Si vous avez opté pour des spots au plafond, préférez des spots orientables pour choisir d’accentuer certaines zones à éclairer pour un maximum de confort et un éclairage plus décoratif.

Les erreurs à éviter voir aussi
> Dans le salon
> Dans la salle de bains
> Dans la chambre des enfants
> Dans le jardin

Publié le