10 erreurs à éviter dans l'éclairage du jardin

Par Blog Laurie Lumière

Eclairer un jardin est un art ! Un même espace extérieur peut prendre des allures de bois sombre ou bien de jardin enchanté selon l’implantation et le choix de l’éclairage. Alors sachez éviter les 10 écueils classiques.

Un éclairage mal dosé

Erreur n°1- Faire l’impasse sur l’éclairage décoratif en se contentant d’un éclairage fonctionnel pour éclairer son jardin. Certes, les déplacements sont sécurisés mais l’espace extérieur n’est vraiment pas valorisé.

Erreur n°2- A l’inverse, miser uniquement sur l’éclairage décoratif pour éclairer son jardin peut s’avérer dangereux. Marches, chemins, obstacles, ces endroits doivent être bien éclairés pour assurer la sécurité de vos allées et venues.

Erreur n°3 –Sur doser l’éclairage. Contrairement aux idées reçues l’éclairage jardin ne doit pas mettre en lumière la totalité de l’espace mais au contraire le sculpter en ménageant des zones d’ombres et des points forts.

Erreur n°4- Choisir un éclairage trop faible sous peine de composer un jardin trop sombre ! Il faut choisir les intensités lumineuses adéquates selon les espaces : terrasse, allées, stationnement.

Se tromper dans le choix des luminaires et des éclairages

Erreur n°5 – Utiliser des luminaires inappropriés. A chaque luminaire une fonction ! Inutile de prévoir une borne ou un potelet pour éclairer une façade. Attention également à l’Indice de Protection (IP) de vos luminaires.

Erreur n°6- Choisir des ampoules inadaptées. Les ampoules fluocompactes sont frileuses ! Elles se détérioreront rapidement dans un jardin l’hiver. Attention également : certains spots trop puissants peuvent griller les végétaux.

Erreur n°7 : Négliger l’installation électrique. Elle doit répondre aux normes en vigueur. Pas de bricolage pour éviter les accidents : fils mal enterrés, étanchéité pas assurée.

Eclairer les mauvais endroits

Erreur n°8 : Se tromper dans l’implantation des éclairages. Comme pour l’intérieur, travaillez sur plan et anticipez les emplacements : accès, zones à valoriser par l’éclairage comme les massifs, la terrasse…

Erreur n° 9 : Mal répartir les éclairages. Déterminez les emplacements selon le type de luminaires choisis. Par exemple, toutes les bornes et potelets ne délivrent pas la même intensité, leurs intervalles peuvent donc varier pour éclairer une même allée selon le modèle choisi.

Erreur n°10 : Prévoir un seul circuit d’éclairage. Rien ne sert de tout éclairer en même temps ! Prévoyez un éclairage selon les besoins : un circuit dédié à la terrasse, un autre aux accès de l’entrée jusqu’au perron couplé à un ou deux éclairages décoratifs.

Publié le